Production végétale

Caractéristiques des rosiers couvre-sol, comment se développer sur votre site

La popularité de ces variétés de roses comme couvre-sol augmente chaque année. La raison de cela - la facilité d'entretien, comparée à d'autres variétés de la reine des fleurs, allie parfaitement la floraison abondante et la résistance au froid de la rose sauvage à la beauté et à l'aristocratie.

Oui, ils ne sont pas très pointilleux, leur entretien est simple, mais, comme d’autres plantes, ils ont besoin de soins appropriés. Où il est préférable de planter, à quelle fréquence arroser, quelle taille est recommandée, comment se couvrir pour l'hiver? Ce n'est pas une liste complète des questions qui se posent lors de la plantation de cette plante. Essayons de révéler en détail la question de savoir comment faire pousser une belle rose.

L'origine de la couverture du sol

Le progéniteur de la couverture du sol peut être appelé la plante "Rosa Rugoza", ridée. La patrie de cette plante est le Japon, il est répandu en Corée et en Chine.

Dans les années 20-30 du XXe siècle, à la suite du croisement de la variété Rosa Rugoza et d'autres variétés, les premières variétés sont apparues: «Max Graf» et «Fairy», que vous pouvez voir sur la photo, et uniquement dans les années 60. Une autre variété qui est devenue tout aussi populaire est Nozomi.

À l’avenir, la sélection s’est déroulée de manière plus dynamique et l’ensemble des variétés compte déjà plusieurs dizaines. Une des variétés les plus belles et les meilleures est considérée: "Mirato", "Diamond", "Hellou", "Kent".

Cinq sous-groupes de variétés de couvert végétal ont maintenant été identifiés:

  • bas avec de longues pousses
  • bas avec des pousses rampantes
  • très fortement ramifié
  • large avec des pousses qui ressemblent à des cils
  • large droit.

Variétés à croissance rapide

Les variétés qui poussent largement ont des pousses qui poussent vers le haut (Fru Dagmar Hastrup - la photo montre un spécimen magnifique).

Les cinq groupes partagent un certain nombre de caractéristiques communes:

  • arbustes ramifiés denses
  • pousses à croissance rapide
  • floraison fréquente et abondante,
  • résistance aux maladies
  • résistance au gel, entretien facile.

Comment planter?

Une question telle que la plantation de roses nécessite un examen attentif et détaillé, et nous devrions commencer par choisir un endroit pour planter cette espèce. La couverture végétale, comme toute autre espèce, aime beaucoup la lumière.

Avoir un bon accès à la lumière du soleil garantit une floraison à long terme et la formation de boutons, mais il n’est pas souhaitable qu’ils soient directement frappés par le soleil brûlant de midi: les pétales peuvent être brûlés et se décolorer.

Il est déconseillé de planter dans les zones ombragées de la cour et dans le jardin sous les arbres ou près des murs, car le système racinaire peut tomber malade, la croissance ralentit et la plante peut mourir.

La plantation favorable de la couverture du sol dans le sud-est ou l'ouest du site, où les rayons du soleil seront dans la matinée, et l'ombre des buissons et des arbres aideront à créer la protection nécessaire par temps chaud.

Un autre point très important - il est nécessaire de planter sous une pente et mieux sur une altitude de 30 à 40 centimètres - pour éliminer les eaux de fonte dégelées au printemps. L'atterrissage en altitude garantit un accès effectif au soleil en été et une protection contre les fortes gelées en hiver.

Il est nécessaire de prendre en compte lors de la plantation et le degré d'humidité du sol dans la zone - ils ne tolèrent pas une humidité excessive et une acidité excessive, et en hiver, une humidité élevée du sol contribue au refroidissement excessif du système racinaire.

Il serait bon de noter que planter une roseraie sur le sol où des cultures telles que les cerisiers, les aubépines, les abricots et d’autres fleurs, y compris les roses, ont poussé auparavant peut avoir des conséquences désastreuses. Le sol de cet endroit est épuisé et nécessite du repos.

Il est conseillé de préparer à l'avance la plantation de roses, il est préférable de creuser des trous quelques jours avant de planter des plants. Si vous marquez la roseraie à l’automne, il est préférable de préparer les trous pour la plantation au printemps.

La plantation des semis nécessite également une préparation préalable: le matériel de plantation doit être raccourci à 30 centimètres, enlever les parties endommagées, mettre à jour les coupes et maintenir les racines dans l'eau pendant une journée avant la plantation.

Avant la plantation, les plantules peuvent être désinfectées avec une solution de vitriol bleu. De tels soins assureront une grande viabilité aux jeunes plants.

La plantation est possible au printemps et en automne. Les semis de printemps ont lieu d'avril à mai, lorsque le temps est clément. Lors du débarquement au printemps, les pousses doivent être coupées de manière à conserver 2 ou 3 boutons. Les semis d'automne dans le sol vont du début septembre à la mi-octobre, avant le début du premier gel.

Pour l'hiver, les semis devraient aller fort. Avant de planter des plants en automne, il est recommandé de raccourcir les pousses.

Pour la plantation dans la zone sélectionnée, les fosses ont une profondeur de 50 à 70 cm et le même diamètre. Un buisson y est placé, poudré avec un mélange de plantation humidifié et tassé au sol. Dans le processus d'atterrissage, il est souhaitable d'arroser le sol, qui est versé dans le trou, en couches, afin qu'il n'y ait pas de vides. Après le débarquement, vous devez vous empiler et bien arroser.

Top dressing, coupe et arrosage

On pense que les soins ne sont pas particulièrement gênants, mais des actions élémentaires doivent être entreprises pour maintenir la fleur.

Nourrir avec des engrais minéraux et organiques et des roses de taille est un soin nécessaire.

La taille est faite de manière minimale - les bourgeons supplémentaires sont enlevés sur les branches, pour rajeunir la brousse, les branches cassées et sèches sont coupées, les pousses qui poussent au centre de la brousse sont supprimées.

Tous les cinq ans, les experts recommandent de faire la mise à jour de la brousse afin de produire une taille forte. Une taille forte est recommandée en hiver.

L'arrosage est nécessaire une fois par semaine, de préférence le matin. L'eau à la température ambiante se répand juste sous la brousse. Ce traitement nourrit l'humidité des racines et augmente l'accès aux nutriments. Les jeunes buissons doivent être arrosés plus souvent. Si l'humidité n'est pas suffisante, cela affectera gravement la floraison.

Les roses pour engrais - un processus important et nécessaire, et pour lui, il existe tout un programme - quand et comment fertiliser.

Pour commencer de tels soins, il est nécessaire de commencer avec les engrais azotés en avril, après - le nitrate d'ammonium, une semaine plus tard - les engrais organiques.

Puis, en juin, lorsque les boutons apparaissent, vous devez enrichir le sol en nitrate de calcium en engrais, puis au bout de deux semaines - en sulfate de potassium et de magnésium. Avec le début de l'automne, en septembre, il est nécessaire de nourrir calimagnese.

Préparer l'hiver

En raison de sa résistance au gel, l’abri hivernal n’est pas d’une importance primordiale pour les autres. Ils peuvent facilement survivre à l'hiver en utilisant la couverture de neige comme abri. Si la couverture de neige dans le jardin ne suffit pas et que le gel est fort, vous pouvez construire une simple couverture de branches d'épicéa.

Les soins avant le froid doivent être complets, ils fourniront un environnement confortable pour hiverner sans les tracas.

En plein essor, avec un vaste choix de couleurs et de formes sera une excellente décoration pour votre paysage. Un grand nombre de petites inflorescences décoreront n'importe quelle partie de votre jardin, viendront compléter votre haie ou votre arche. Idées sur l'utilisation d'éléments du paysage, vous pouvez espionner la photo ou sur Internet. De belles roses à toi!

Plantation de rosiers couvre-sol et soins extérieurs

Les roses ne sont pas en vain considérées comme les reines du jardin de fleurs. Une floraison luxuriante et un parfum magique attirent l'attention et conquièrent tous les cœurs. Mais la culture du chapelet pose beaucoup de problèmes.

Tous les fleuristes ne peuvent pas consacrer suffisamment de temps à cela. Cependant, il existe un groupe de roses parmi les plus rares, dont la culture est accessible même aux personnes très occupées - la couverture végétale.

Demandez-vous comment faire pousser des rosiers couvre-sol à partir de graines / boutures, quand planter et quel type de soins est nécessaire.

Description générale et sous-groupes de rosiers couvre-sol

Le groupe de couvre-sol comprend des roses qui présentent un certain nombre de caractéristiques communes:

  • la capacité de la brousse à croître fortement dans la main,
  • la capacité à une floraison abondante et longue,
  • la présence de pousses densément feuillues à petit feuillage,
  • résistance au gel
  • résistance aux maladies.

La hauteur du buisson ou le diamètre de la fleur importe peu. Parmi la couverture du sol, il y a des roses, hautes et basses. Par conséquent, une division supplémentaire en plusieurs sous-groupes est acceptée au sein du groupe. Considérez-les dans la table.

Les fleurs de ce groupe de roses sont à la fois simples et éponges. Le parfum d'une seule fleur est généralement faible, mais comme plusieurs plantes adultes fleurissent simultanément sur chaque plante adulte, l'odeur se fait sentir même à distance.

Chaque buisson de rosiers couvre-sol est capable de fermer une zone de 1-3 m2

Examen des variétés populaires de roses couvre-sol

Les variétés les plus intéressantes parmi les rosiers couvre-sol sont les variétés modernes, qui montrent une bonne floraison dans le climat russe. Considérez ces variétés dans le tableau.

Lorsque vous choisissez des variétés de rosiers couvre-sol pour votre parcelle, vous devez faire attention non seulement à la fleur, mais également à la qualité du feuillage. Elle est l'indicateur de la santé des plantes. Les meilleures variétés de feuillage modernes sont recouvertes de cire, grâce à quoi la rose résiste avec succès aux attaques fongiques.

Astuce # 1. Certaines variétés de roses grimpantes peuvent être cultivées comme couvre-sol, si vous laissez le fouet sur le sol dans la propagation.

De hautes variétés de rosiers couvre-sol peuvent former des haies florifères, divisant la parcelle en zones

Cultiver des rosiers couvre-sol

Les fleuristes amateurs cultivent très rarement les roses à partir de graines, préférant les méthodes de multiplication végétative. Cependant, certains sont attirés par l'opportunité de «pokoldovat» sur les plants et d'obtenir beaucoup de leurs propres plants avec des investissements financiers minimes.

Pour faire pousser des roses à partir de graines, vous devez être patient et prendre 5 mesures:

  1. Début février, les graines sont désinfectées dans une solution de permanganate de potassium ou de Fitosporin. Ensuite, enveloppez-les dans une serviette humidifiée avec la solution Epin-Extra et maintenez-les à température ambiante pendant 10 jours. Pendant tout ce temps, vous devez surveiller l'humidité et aérer les graines.
  2. Préparez un réservoir de semences avec un sol humide nutritif. Semez les graines trempées sans les approfondir de plus de 0,5 cm, couvrez le récipient avec du verre et placez-le dans un endroit frais à une température de + 7-10⁰С.
  3. Au début d'avril, lorsque les premières pousses apparaissent, transférez le récipient dans le fitolamp ou dans un rebord de fenêtre très lumineux et retirez le verre. Les semis doivent être protégés des rayons directs du soleil.
  4. Dans la phase de la 1re vraie feuille, les plantules plongent dans des pots séparés. Lorsque vous prenez racine, donnez l’engrais minéral complet pour plantes à fleurs. Dans la première saison, les roses ne sont pas plantées en pleine terre, elles poussent à l'intérieur.
  5. Au printemps prochain, en mai, les jeunes arbres devraient être transférés dans un endroit permanent.

Les roses en fleurs, issues de graines, entrent dans la deuxième année de vie.

La propagation des semences a une particularité qui peut être considérée à la fois comme un inconvénient et un avantage - les plants de caractères de pollinisation libre des variétés maternelles ne héritent pas.

Obtenez ce genre d'échec de la variété de rose. Mais à la lumière peut être une plante unique, que personne d'autre n'a.

La plantation de semis doit être minimisée pour stimuler la croissance du système racinaire

Une autre manière d’élever des rosiers couvre-sol

Un moyen plus facile et plus rapide de faire pousser des rosiers couvre-sol - la superposition. Pour ce printemps, une longue pousse est choisie pour le printemps et une incision annulaire peu profonde de l'écorce est pratiquée sous l'un des bourgeons.

L'endroit évadé est cloué au sol par un endroit coupé et est ajouté goutte à goutte, laissant les boutons situés au-dessus du sol. Jusqu'à l'automne, ils surveillent de près l'humidité du sol. En automne, les couches enracinées sont séparées de la plante mère et repiquées pour repousser.

La deuxième méthode populaire est la greffe.

Planter et soigner les rosiers en pleine floraison d'été

Les rosiers couvre-sol remplissent deux fonctions: ils décorent le site et cachent ses défauts. En outre, ils renforcent parfaitement le terrain sur les pentes.

Les paysagistes les adorent, car les représentants de ce groupe varié de fleurs peuvent devenir un brillant accent de design sobre aristocratique ou apporter une touche romantique à leur arbuste luxuriant à croissance ample et à leur longue floraison.

Ce groupe de roses associe des plantes à des pousses de dyne de 20 à 180 cm, qui peuvent pousser directement ou se plier gracieusement au sol. Leurs fleurs sont simples et doubles en taille 2–5 cm, de différentes couleurs, presque sans odeur ou avec un parfum enivrant. Sur la brousse en même temps peut former de 80 à 150 boutons. La plupart des variétés fleurissent de mai à septembre.

Ceci explique la diversité d'utilisation. Les rosiers couvre-sol à faible croissance peuvent constituer une magnifique frontière. On les trouve souvent sur des toboggans alpins. Les chutes de pousses avec une cascade de nombreuses fleurs ajoutent du luxe aux accessoires, aux échelles ou aux murs de pierre des jardins à plusieurs niveaux.

La compacité des arbustes, dont la largeur croît de manière exquise, vous permet de les utiliser dans des plantations uniques dans des vases en terrasse ou des galeries. Ils deviennent un acteur indispensable des chapelets à plusieurs niveaux, en se combinant parfaitement avec des gommages et des plantes standard.

Une rose de couvre-sol d'une certaine variété peut rendre chaque coin du jardin unique.

Les concepteurs associent souvent des rosiers couvre-sol à des iris, des jacinthes des bois, des delphiniums, des dahlias, des clématites, des herbes vivaces et des céréales.

La plantation et les soins dont ces roses ont besoin s’appliquent même aux débutants, ce qui est une autre grande vertu.

Choix du site et préparation du sol

Les roses ont besoin de beaucoup de soleil. Pour la plantation, il est préférable de choisir les pentes sud-ouest ou sud-est, afin que les arbustes reçoivent beaucoup de lumière, mais dans la chaude après-midi, les heures sont protégées par une petite ombre. Si vous les faites fleurir à la lumière directe du soleil, les pétales perdront leur intensité de couleur et ils brûleront.

Les eaux souterraines ne doivent pas s'approcher de la surface, les roses ressemblent davantage à un parterre surélevé.

Les roses sont plantées à distance des murs ou des grandes plantes afin que leur système racinaire ne soit pas déprimé. La distance entre les arbustes doit répondre aux exigences de la variété, car certains grandissent de plusieurs mètres, alors que d’autres ne nécessitent que 50 à 70 cm.

Il est important de préparer non pas un trou, mais toute la surface sur laquelle seront placées les roses. Faites-le en avance. Le sol doit être légèrement acide (pH 5,5–6,5), fertile, chernozem ou limoneux.

La zone choisie est creusée à une profondeur de 70 cm, exempte de mauvaises herbes et de leurs racines, des engrais sont appliqués, si nécessaire, pour ajuster l’acidité et la structure du sol.

Pour les semis de printemps, il est préférable de le faire à l'automne, pour l'automne - au milieu de l'été.

La fosse de plantation est creusée de 50 à 60 cm de large et 20 cm de profondeur de plus que la longueur des racines.

Préparation des plants

Les plants à racines ouvertes inspectent, coupent les racines endommagées ou raccourcissent les racines à 30 cm, imbibées d'eau. Lors de la plantation en automne, les pousses ne coupent pas de manière significative, supprimez toutes les feuilles sèches ou brisées, les parties malsaines des pousses. Lors de la plantation de printemps, toute la partie du sol est coupée à 2–4 boutons.

Il est conseillé aux semis en conteneur de planter directement avec une motte de terre. Mais s'il s'effrite, il vaut mieux à peine arracher les racines et en couper ou au moins en raccourcir.

Atterrir dans le sol

Avant de planter, les racines peuvent être trempées dans une purée de bouse d'argile. La plante peut être humide (au début, verser au moins un seau d’eau dans le trou) ou sèche (verser après la plantation) au moyen de

Mais le plus souvent, ils choisissent une solution combinée: leurs racines étalées sur une colline de terre fertile, s’endorment progressivement, en versant périodiquement de l’eau tiède afin que le sol s’installe sans vides. Le col racinaire doit se situer entre 3 et 5 cm sous le niveau du sol et le buisson couvert et arrosé doit rester bien serré.

Après cela, le spud a atteint une hauteur de 20-25 cm et razokuchivayut lorsque les rameaux grandissent de 5 cm, puis paillis avec de la tourbe, du compost, des morceaux d'écorce ou de l'herbe coupée.

Les rosiers couvre-sol sont résistants; s’ils n’apprécient ni la plantation ni les soins, ils perdent leur décoration, mais ils attendent que le propriétaire corrige les erreurs.

L'arrosage n'est nécessaire que si nécessaire, les arbustes adultes - une fois par semaine, et les jeunes - deux fois.

Relâchement et mulching

Les terres autour des arbustes doivent toujours être exemptes de mauvaises herbes et suffisamment lâches. Afin de ne pas souffrir de délogement sous les buissons épineux, il vaut mieux les pailler.

Les rosiers à la floraison abondante ont besoin de beaucoup d’engrais. Ils sont donc nourris avec du fumier ou des excréments d’oiseaux, du nitrate d’ammonium, des engrais minéraux complexes, du superphosphate, du nitrate de potassium. Les plantes répondent parfaitement à l'alimentation foliaire.

Deux semaines après l'apparition des feuilles et ensuite jusqu'au milieu de l'été, des engrais contenant de l'azote sont appliqués. Après la première vague de floraison, il est exclu. Plus près de la chute contribuent phosphore et potassium.

Roses taillées au printemps pour donner la forme nécessaire pour éliminer les pousses gelées et brisées. Après cela, les arbustes sont traités avec des préparations contenant du cuivre ou des cendres. Beaucoup de gens pensent qu'il est préférable de ne pas le faire chaque année, mais de se limiter à une taille de rajeunissement régulière dans les 6 à 7 ans. Cette procédure est obligatoire lorsque toutes les pousses sont raccourcies à 20-25 cm.

Élevage

Ces roses sont faciles à reproduire par marcottage ou par bouturage. Une longue pousse d'un an est ajoutée au printemps, arrosée tout l'été et, à l'automne (ou au printemps de l'année suivante), une nouvelle plante peut être plantée. Les boutures sont coupées tout l’été, enracinées dans le sol, l’eau, les pommes de terre ou la méthode du burrito, puis plantées au printemps dans une plate-bande.

Roses au sol dans le jardin: entretien, reproduction et fertilisation

La longueur des pousses varie selon les variétés et varie de 50 cm à 2 m, et la superficie qu’une rose adulte peut couvrir est comprise entre 60 cm et 3,5 m, à prendre en compte avant la plantation, déterminant ainsi le lieu de sa nouvelle beauté.

Les rosiers couvre-sol sont utilisés pour décorer de grands espaces vides dans la zone sur le site, ils ont fière allure sur les parterres de fleurs en cascade, sur les croûtes parmi les pierres. En raison de la compacité du buisson, ils peuvent être cultivés dans des conteneurs et de grands vases, exposés lors des atterrissages ou dans les coins asphaltés du chantier.

Étonnamment violente et longue floraison, arôme faible, effet décoratif général permet de les utiliser pour différentes décisions de conception, mais vous devez vous rappeler un endroit confortable pour les roses.

Comme toutes les autres roses, elles n'aiment pas l'ombre et l'eau stagnante, elles ne conviennent pas aux sols acides trop lourds ou trop légers.

Il est préférable de choisir la pente sud ou sud-est, sol perméable aux nutriments (terreau légèrement acide), sur un terrain plat, le jardin peut être légèrement surélevé.

Le lieu devrait être ensoleillé, mais dans l'après-midi le plus chaud, les arbustes se réjouiraient à l'ombre, aussi longtemps que le soleil brillera dans la première moitié de la journée.

Si, pour toutes les autres roses, elles ne préparent qu’un trou d’atterrissage, il est important de préparer pour l’ensemble du terrain l’endroit où seront situées leurs pousses. Quand ils grandiront, il sera trop difficile de désherber sous les branches épineuses.

Par conséquent, toute la zone doit être soigneusement libérée des racines des mauvaises herbes vivaces. Puis creusez un trou dont la profondeur dépasse la longueur des racines de 10 à 15 cm et une largeur d'environ 50 cm. La terre est généralement mélangée avec du compost et des engrais minéraux, vous pouvez ajouter de la cendre de bois.

Si le sol est trop acide, faites 2 semaines avant la plantation pour faire de la chaux ou de la farine de dolomite.

Il est nécessaire de planter un buisson et de le remplir de racines de manière à ce qu'aucun vide ne se forme dans le sol. Le sol est tassé, un buisson est arrosé, puis il est conseillé de broyer la surface du sol avec de l'écorce broyée ou des copeaux de bois. Un paillis épais (jusqu'à 5 cm) empêchera les mauvaises herbes de pousser, puis pousseront des rameaux qui couvriront la terre des rayons du soleil.

Soins et taille

Planter et soigner les plantes couvre-sol est presque la même chose que soigner d'autres types de roses. Ils doivent être arrosés, nourris, abrités pour l'hiver. Couper les rosiers couvre-sol pour former un buisson n'est pas nécessaire. Au printemps de la première année, les pousses sont taillées pour stimuler la ramification, alors seule la taille sanitaire est nécessaire.

Les pousses endommagées ou gelées sont coupées, parfois il faut éclaircir le buisson. Dans ce cas, les pousses sont coupées à un angle de 45 degrés au-dessus du bouton situé à l'extérieur du buisson, de sorte que le nouveau rameau ne pousse pas à l'intérieur du buisson, mais à l'extérieur.

Il arrive que plusieurs pousses se développent d'un bourgeon à la fois, il faut alors laisser le plus fort et couper le reste.

Une fois tous les cinq ans, ils effectuent une taille rajeunissante: ils coupent toutes les pousses et laissent jusqu'à 30 cm du sol. Si la pousse est coupée avec un diamètre de 1 cm ou plus, la coupe doit être traitée avec un poix de jardin et le buisson entier avec du sulfate de cuivre ou un mélange de Bordeaux.

Avec un manque d'eau, les roses peuvent raccourcir la période de floraison, les fleurs elles-mêmes deviendront plus petites. Un seul buisson peut nécessiter une grande quantité d'eau avec un seul arrosage, tout dépend de la taille du buisson et de la longueur de ses pousses. Un buisson adulte devrait être arrosé une fois par semaine et dépenser en même temps 10 à 15 litres d'eau tiède.

Une jeune plante est arrosée plus souvent, mais l'eau stagnante ne devrait pas être autorisée, sinon les racines pourraient pourrir. L'arrosage est meilleur le matin, alors que le soleil ne s'est pas encore levé haut, sinon il pourrait brûler les feuilles mouillées.

En automne, l'arrosage est réduit afin que la plante soit préparée pour l'hiver. Avec une diminution de la quantité d'humidité et une augmentation des intervalles entre les arrosages, les processus de croissance ralentissent, la rose se prépare pour une période de repos.

Habituellement, les roses sont nourries avec des préparations spéciales, dans lesquelles le rapport des engrais minéraux est calculé spécifiquement pour eux. La première fois, deux semaines après l'apparition des feuilles, la deuxième fois - dans un mois. Pendant la floraison, les engrais ne font pas.

La troisième alimentation a lieu en automne et ne vise pas la croissance des arbustes, mais l’accumulation de nutriments l’année suivante.

Si les deux premières fois dans les vinaigrettes contiennent de l'azote, du phosphore et du potassium, alors pour la troisième fois, l'azote est complètement éliminé et le potassium l'emporte, cela aidera à faire mûrir toutes les pousses de cette année jusqu'à une période de dormance.

Vous pouvez utiliser "Tsitovit" ou "Agricola", mais certains jardiniers préfèrent que les deux premiers pansements soient réalisés avec une solution épaisse ou des excréments d'oiseaux, parfois arrosés avec une infusion d'herbes.

Préparer l'hiver

La préparation à l'hiver se traduit par la réduction de l'irrigation et la dernière supplémentation en potasse. Couper les pousses spécifiquement avant l'hiver n'est pas nécessaire.

Les couvertures au sol sont tellement résistantes au froid que de nombreuses variétés n’ont pas besoin d’être couvertes, elles peuvent bien passer sous la neige, elles ne perdent même pas leurs feuilles. Toutefois, les gelées ne surviennent pas toujours après les chutes de neige et, dans certaines régions, les hivers sont sans neige et les vents froids du nord.

Les pépiniéristes expérimentés recommandent de placer des branches sous les pousses et de les mettre à l’abri par-dessus: cet abri de lumière contribuera à la survie de l’hiver sans perte.

Si l’hiver est censé être rigoureux et que vous ne voulez pas risquer les roses, vous pouvez alors insérer des arcs de fil dans le sol autour d’eux, recouvrir ce cadre improvisé avec du lutrasil, en le pressant au sol avec des pierres ou des planches afin que le vent ne se dissipe pas. Sous les pousses doivent être placés des feuilles sèches ou des brindilles de sapin, de sorte qu'ils ne restent pas sur le sol froid. Un tel abri assurera un bon hivernage et, au printemps, il faudra l’enlever, couper les feuilles de l’année dernière.

Bloom tout l'été - choisissez des roses couvre-sol

Bonjour chers lecteurs et admirateurs de mon blog! Sur la page du communiqué d'aujourd'hui, nous parlerons des reines des fleurs - des roses exquises.

Savez-vous que certaines espèces sont capables de décorer votre site avec une floraison unique pendant toute la saison chaude? Oui, oui, les rosiers couvre-sol qui fleurissent tout l’été ne sont pas un mythe, mais une réalité merveilleuse.

Je vais vous aider aujourd'hui à gérer les variétés et à vous familiariser avec les règles de base en matière de soins. Vous n'aurez qu'à écouter mes conseils et planter des arbustes à la floraison magnifique près de la maison.

Roses au sol - Description

Pour la plupart, les rosiers couvre-sol sont des plantes naines s'étalant sur le sol. Certains producteurs les cultivent avec succès dans des pots pour décorer des terrasses, des kiosques ou des murs de maisons.

La popularité des roses couvre-sol est due à leur longue floraison, car avec un soin approprié et régulier, elles sont capables de frapper tout l'été avec une multitude de couleurs et la splendeur des formes de fleurs. Vous pouvez utiliser les plantes autant que votre imagination le permet - pour décorer un bâtiment de cour, pour créer une élégante clôture, pour décorer un jardin de fleurs avec un élément original et lumineux.

Les Allemands sont considérés comme les tout premiers reproducteurs de belles plantes et ils ont introduit une certaine classification. Il y a de tels groupes:

  • avec de longues pousses frisées
  • avec des branches tombantes,
  • avec des pousses rampantes,
  • arbustes bas à large diffusion,
  • petits arbustes compacts avec des saisines courtes.

Bien sûr, un tel système est imparfait et chaque année, il y a de plus en plus de conflits, mais jusqu'à présent, rien de mieux n'a été proposé, nous devons utiliser celui-ci.

Des variétés du monde entier

Presque tous les pays ont présenté plusieurs variétés, et parmi elles, il existe déjà des favoris. Quelles sont ces variétés? Présentez-vous brièvement à plusieurs:

  • Scabrosa (plante sans prétention avec de petites fleurs (jusqu’à 9 cm), les boutons fleurissent plusieurs fois par saison),
  • Sophy's Rose (double petites fleurs, écarlate brillant),
  • Nutkana de Rosa Schoener (fleurs roses avec un centre doré, parmi les caractéristiques - pas d’épines).

Les variétés sont assez rustiques et rustiques, mais vous aurez certainement besoin d'une couverture, surtout si vous vivez dans les allées du milieu, où les hivers sont imprévisibles.

Les meilleures variétés allemandes

Sélection allemande - le meilleur qui peut être conseillé pour décorer votre site. Les variétés sont si nombreuses et variées qu'on peut parler de tout pendant longtemps, mais je n'en dirai que quelques-unes. Je vous recommande:

  • Stadt Rom (buissons bas aux couleurs pastel rosées, se sentant bien même en plein été),
  • Esquimau (les fleurs blanches collectées dans les grandes inflorescences, les arbustes ne nécessitent pas de taille),
  • Larissa (longues branches, coulant une belle cascade, teinte rose épanouie, très abondante),
  • Jazz (buissons bas avec une floraison originale - chaque fleur a une couleur différente, du jaune clair au orange foncé),
  • Rouge à lèvres (une plante résistante aux maladies avec des fleurs exotiques - la partie inférieure est blanc crème, le dessus est noir-lilas),
  • Matador (buisson compact avec inflorescences roses semi-doubles).

Les variétés développées par les éleveurs allemands tolèrent parfaitement les conditions climatiques difficiles, sont rarement affectées par les maladies, elles hibernent bien même en hiver rigoureux, mais une couverture chaude ne sera pas superflue.

Variétés populaires anglais

Les éleveurs anglais ont également fait un excellent travail; je vous recommanderai certaines des meilleures variétés. Les hybrides prédominent ici, mais cela n’affecte en rien la floraison: c’est magnifique et durable, vous pouvez en être sûr en regardant la photo. Le plus célèbre:

  • Generosa (saveur unique, manque de soin),
  • Tapis de fleurs de pommiers (résistance accrue au gel, sensibilité aux maladies),
  • Knock Out (pousse sur n'importe quel sol et dans toutes les conditions, ce qui en fait l'un des plus populaires au monde).

Le plus célèbre éleveur d’Angleterre est D. Austin, dont la collection comprend des dizaines de rosiers. Rencontrez en vente ses magnifiques créations florales - n'hésitez pas à acheter, la floraison est si durable et élégante qu'il est impossible d'arrêter de regarder!

Ajustement correct

Pensez-vous que la plantation de rosiers couvre-sol est facile? Bien sûr, il n’ya pas de difficultés particulières, mais il reste encore quelques secrets, et je vous en parlerai maintenant. La première chose à faire est de préparer une place pour les roses. Considérez qu’ils occuperont une grande surface après l’agrandissement, vous devez creuser toute la surface à une grande profondeur, tout en sélectionnant manuellement toutes les racines des mauvaises herbes.

Après avoir creusé, étalez une épaisse couche de paillis - humus ou compost. Il est préférable de planter des buissons dans des tranchées dont la profondeur dépend de la taille du système racinaire.

Quelle heure est idéale pour l'atterrissage? Dans les régions chaudes, il est possible de planter des roses en automne, mais si le climat ne vous gâte pas en hiver, décorez votre site de beautés épanouies au printemps, après la chute de la neige.

Avant de planter des roses, assurez-vous de plonger les racines dans un récipient avec de l'eau tiède. Si vous avez acheté des plants il y a longtemps et qu'ils ont réussi à se dessécher un peu, laissez-les ensuite dans un liquide pendant une journée. Le lendemain, inspectez soigneusement chaque racine, retirez-la séchée ou pourrie.

Installez le semis dans la tranchée préparée, redressez les racines et commencez seulement maintenant à saupoudrer de terre. Faites-le avec votre main en secouant un peu l'arbuste de manière à ce que tous les vides entre les racines soient remplis de terre. Après avoir rempli la tranchée, tasser légèrement la terre et la verser abondamment.

Soins pour les rosiers couvre-sol

Les principaux processus de soins sont le désherbage et l’arrosage. En été chaud à Moscou, vous devrez organiser des procédures d’eau pour les beautés chaque semaine. Sur un buisson, il y a suffisamment d'un seau et demi d'eau, bien réchauffé par le soleil. Arroser avec un tuyau est indésirable, après quoi il peut y avoir des taches grises ou brunes laides sur les feuilles et sur les fleurs - taches sombres.

Avec les mauvaises herbes, vous ne devez vous battre que la première année après la plantation d'arbustes. Les roses envahies envahiront complètement tous les quartiers non désirés l’année prochaine. Il vous suffit de supprimer les instances restantes.

Avant le début de l'hiver, construisez de petites cabanes au-dessus des roses, puis posez une couche de branches d'épinette. Dans ces maisons, les buissons seront chauds et confortables, ils dormiront bien jusqu'au printemps prochain. Même si lors de l'achat, vous serez assuré que vous n'avez pas besoin de couvrir les plantes, de faire preuve de prudence et de le protéger des mauvaises surprises lors d'un hiver imprévisible.

Comment nourrir les beautés

La fertilisation est un processus nécessaire dans le soin des rosiers couvre-sol. Pour la saison de la vinaigrette, vous n'avez besoin que de trois. Le premier - après la feuille. C'est un engrais complexe complexe ou organique parfaitement adapté.

La deuxième alimentation complète la première vague de floraison, car les plantes ont besoin de plus de force pour l’établissement de nouveaux boutons. Vous pouvez acheter des engrais spéciaux pour les rosiers en fleurs et, s’il n’y a pas de possibilité, ajoutez à nouveau des nutriments complexes, mais en granules. Après avoir aspergé l'engrais, humidifiez bien le sol et, après quelques heures, détendez-vous.

Les engrais à base de potasse seront utilisés à l'automne pour compléter la floraison. Les roses se prépareront pour l’hiver, s’approvisionnant en nutriments pour se développer rapidement avec l’apparition de la chaleur.

Coupe: ce que vous devez savoir

Ne pensez pas que chaque classe nécessite une taille. Il est recommandé de ne pas couper certaines roses couvre-sol, mais si vous remarquez que les pousses commencent à pousser vers l’intérieur, vous pouvez les supprimer. En outre, vous devez commencer à raccourcir les branches lorsque vous envisagez de cultiver un arbuste compact et luxuriant.

Chaque coupe doit être traitée avec une poix de jardin et toute la plante doit être pulvérisée avec du sulfate de cuivre. En outre, une fois tous les 6-8 ans, vous devez couper complètement la partie hors sol - vous aiderez ainsi vos chéris à rajeunir. À partir des racines vont commencer à pousser de nouvelles pousses - fraîches et puissantes.

Élevage simple

Vous voulez augmenter la quantité de beauté sur le site, mais vous ne savez pas comment? Il est possible d'appeler la reproduction de roses de couverture du sol un plaisir agréable, après que toutes les compétences spéciales de votre part ne sont pas nécessaires. Il existe deux modes de reproduction: la superposition ou la greffe.

Il est préférable de planter des boutures pour l'enracinement à l'automne, alors qu'au printemps, vous aurez des gaules presque complètes avec un bon système racinaire. Coupez les petites frondes (jusqu’à 15-20 cm) avant le gel, essayez de les garder vertes.

Enlevez toutes les feuilles inférieures, mettez les boutures dans l'eau. Si possible, ajoutez un peu de racine, mais j'ai un petit secret: je presse un peu de jus des feuilles d'aloès dans un récipient avec des pousses.

D'après mon expérience personnelle, j'étais convaincu que les racines commençaient à se développer très rapidement après un additif aussi utile.

Lorsque vous remarquez que plusieurs belles racines se sont formées sur les boutures, plantez-les dans des récipients contenant un mélange nourrissant et léger. Ne trompez pas la composition, mais achetez un substrat universel prêt à l'emploi dans le magasin. Accélérez la croissance d'une petite serre sous forme de bouteille ou de sac en plastique. Au printemps de jeunes buissons à part entière plantés dans un jardin de fleurs.

Je préfère les couches de reproduction. En automne, des pousses particulièrement longues et luxuriantes sont solidement fixées au sol avec des pinces en acier spécial et je saupoudre ce lieu de terre. Assurez-vous de l'eau souvent monticule. Jusqu'au printemps, les pousses permettent de nombreuses racines, il ne me reste plus qu'à m'armer d'une pelle et à transplanter des arbustes enracinés dans un nouvel endroit.

Maintenant, je vais vous apprendre comment accélérer la croissance des racines. Prenez un petit morceau de fil de cuivre et faites glisser la fuite près du bourgeon, que vous saupoudrez de terre. Le mouvement des jus dans cet endroit va ralentir et la branche commencera à développer activement ses racines. Passez cette expérience par vous-même, et vous pouvez le faire non seulement sur les rosiers couvre-sol, mais aussi sur d'autres arbustes.

À la fin de votre récit, je vous conseille de regarder une vidéo fascinante. Cela vous aidera à comprendre toutes les subtilités des soins ou de la croissance de la reine des fleurs.

Vous pouvez surprendre vos amis en partageant des informations utiles sur les réseaux sociaux. N'oubliez pas de vous abonner aux mises à jour du blog, cela vous aidera à toujours être le premier à savoir ce qui vous attend sur les pages.

Je vous assure qu'il y a beaucoup de surprises! En attendant de nous revoir et tout le meilleur!

Roses de couvre-sol: soins, plantation, élagage, alimentation et reproduction

Les rosiers couvre-sol ont été répartis dans un groupe distinct il y a plus de 20 ans, bien que beaucoup le considèrent aujourd'hui comme conditionnel. Curieusement, la définition de "couvre-sol" pour certaines variétés de ce groupe ne semble pas très appropriée, car la hauteur de leurs arbustes peut atteindre plus d'un mètre.

C’est cette circonstance qui permet de les inclure dans d’autres groupes de rosiers touffus - gommages et floribunda.

Quoi qu’il en soit, les variétés présentant des traits caractéristiques sont considérées comme des rosiers recouvrant le sol: plus étendues que la hauteur, une floraison abondante et à long terme, une épaisse couverture de pousses au feuillage brillant, petit ou vert foncé, une résistance aux maladies les plus courantes de la rose (mildiou). et tache noire), résistance au gel.

Au sein du groupe, les sélectionneurs ont identifié de manière conditionnelle plusieurs sous-groupes ayant des tailles identiques de plantes adultes et leurs caractéristiques de croissance: - Faible (jusqu'à 50 cm) avec des pousses horizontales à croissance rapide et rampante: (variétés Avon, Snow Carpet).

- Les roses basses (de 50 à 95 cm) avec des pousses arquées et dures poussent lentement (Ice Meillandecor, Red Blanket). - Grand (hauteur de 50 cm à 1 m) avec pousses rampantes (Max Graf, Heidekonigin). - Grands rosiers pendants (plus de 1 m) avec des pousses arquées (Fiona).

- Roses à croissance importante avec pousses en croissance (Fru Dagmar Hastrup).

La longueur des pousses d'un couvre-sol adulte a augmenté dépend de la variété et peut varier de 50 cm à 2 mètres, et les arbustes adultes envahis peuvent couvrir une superficie de 0,6 à 3 mètres carrés.

La floraison abondante de fleurs simples, semi-doubles ou doubles, peintes dans des tons blanc-rose-rouge, cueillies au pinceau, est assez longue et, chez certaines variétés, s'accompagne d'une légère odeur.

Mais ce n’est pas un inconvénient pour la beauté de la couverture du sol, car jusqu’à 500 fleurs peuvent fleurir sur un arbuste, et pour toute la période de floraison - plusieurs milliers (tout dépend de la variété)! "Coussins" et "tapis" à fleurs élégantes ne laisseront pas indifférents même les amateurs de roses à la forme de fleur classique classique.

Roses Top Cover

Pendant la saison de croissance, les rosiers couvre-sol peuvent être nourris 3 fois. La première alimentation est effectuée au début du printemps, 2 semaines après l'apparition des folioles. Comme engrais, vous pouvez utiliser le médicament “Tsitovit”, “Agricola pour plantes à fleurs” ou d'autres engrais complexes avec un rapport de composants: azote (N) - 1, phosphore (P) - 2 et potassium (K) - 1 partie.

La deuxième alimentation est effectuée dans environ un mois et pendant la période de floraison, les engrais ne sont pas appliqués. Pour stimuler la deuxième vague de bourgeonnements, les variétés de rosiers en renaissance sont fertilisées immédiatement après la fin de la première floraison (il est recommandé de couper les boutons floraux si la rose ne les élimine pas).

En automne, la fertilisation est réalisée uniquement avec des engrais potassiques pour un bon vieillissement des pousses.

Ground Roses Vue d'ensemble

Les roses couvre-sol se distinguent par une grande variété de variétés. Cependant, tous ne répandent pas leurs pousses sur le sol. Les rosiers couvre-sol sont les rosiers dont la largeur dépasse la hauteur. Certaines variétés recouvrent le sol et ressemblent à un vrai tapis. Et d'autres sont un arbuste relativement haut avec des pousses fanées qui poussent en largeur.

Les rosiers couvre-sol dans le jardin s'intègrent parfaitement dans diverses compositions, grâce à une croissance modeste. Un seul buisson peut occuper une place importante, ce qui permet de maîtriser et de décorer une grande partie du jardin avec un effort minimal.

En choisissant des rosiers couvre-sol qui fleurissent tout l'été, vous pouvez profiter de roses en fleurs toute la saison, sans vous soucier de créer des compositions à la floraison constante. Bien sûr, c’est une excellente occasion de rendre votre jardin irrésistible avec un minimum d’effort.

Préparation du sol

Pour bien préparer le terrain, vous devez commencer à le faire à l’avance. Donc, au moins deux semaines avant la plantation, ils creusent le sol à la place des futures plantations. Vérifiez l'acidité. Il devrait être neutre ou faiblement acide. Si nécessaire, effectuez la correction.

En creusant, ajoutez de l'humus, du compost, du fumier, des excréments d'oiseaux, de la tourbe et du sable. Sur des sols fertiles, vous pouvez vous en tirer avec de la tourbe et du fumier. Scanty besoin de plus de substances. Le sable est utilisé sur les sols lourds et argileux pour leur soulagement avec la tourbe.

Comme les arbustes de rosiers couvre-sol s'étendent à la surface de la terre, les mauvaises herbes sont éliminées partout où la rose poussera. Il est très efficace d'utiliser des moyens spéciaux pour cela, qui détruisent non seulement les mauvaises herbes superficielles, mais également la racine entière, ce qui empêche tout développement ultérieur et toute repousse.

Immédiatement avant de débarquer, creusez un trou et faites un drainage. Le moyen le plus simple est de verser de l’argile ou du sable dans les fosses du fond, une couche de 15 centimètres à 15 centimètres. Cela assurera l’écoulement de l’excès d’humidité des racines. Même si le climat est relativement sec et chaud, un drainage est nécessaire pendant la période de fonte des neiges.

Temps d'atterrissage

Il est nécessaire de déterminer l’heure d’atterrissage en fonction du climat local. Si vous décidez de planter un arbuste au printemps, il est préférable de le faire en mai, afin que la fleur ait le temps de s’enraciner et de se développer pleinement.

Cependant, comme nous l’avons dit, il est préférable de planter des roses à l’automne. Vous devez choisir un moment où il reste environ un mois et demi avant les gelées. Cela donnera à la plante l’occasion de s’enraciner dans un nouvel endroit, de s’adapter et d’hiver bien.

Parlant du moment de la journée, il est préférable de planter des roses le soir ou l’après-midi, mais par temps nuageux. Sous le soleil de midi, il sera difficile pour un arbuste de prendre racine dans un nouvel endroit.

Préparation des roses

En préparation de la plantation d'arbustes bien inspectés. Si nécessaire, les pousses sont raccourcies à 25 cm Si le plant est vendu avec un système racinaire ouvert, ses racines doivent être placées dans de l’eau pendant une période de 4 à 12 heures. Les plants avec un système racinaire fermé retiennent suffisamment l'humidité, mais ils doivent être arrosés abondamment à l'avance.

Avant la plantation, l’arbre entier est traité avec un fongicide - du sulfate de cuivre ou un outil spécial qui peut être facilement acheté dans un magasin de jardinage.

Planter des roses

Les roses sont plantées au centre de la fosse préparée, parsemant uniformément de tous les côtés et creusant légèrement le sol. Il est nécessaire de s’assurer que le jeune arbre est situé exactement, ne roule pas dans une direction. Il n'est pas nécessaire de creuser en profondeur - cela provoque la pourriture des racines.

Après la plantation, il est nécessaire d'arroser abondamment la plante, au moins 5 litres pour chaque arbuste. L'arrosage est nécessaire juste sous la racine, en essayant de ne pas affecter le feuillage. Ensuite, salissez légèrement le sol afin qu’une croûte ne se forme pas.

Dans la première année de la rose n'a pas besoin d'alimentation supplémentaire. Elle en a assez des substances qui ont été introduites dans le sol pendant la préparation. Tous les boutons sont enlevés au cours de la première année, ne laissant que quelques roses s'épanouir à la fin de la saison.

Le paillage

Le paillage présente de nombreux avantages. Tout d'abord, il vous permet de retenir l'humidité et de procéder à un relâchement régulier. Deuxièmement, il fournit un flux uniforme d'éléments nutritifs dans le sol.

Vous pouvez pailler avec des aiguilles, de la sciure de bois, du fumier sec ou de la paille. Chacun de ces matériaux possède certaines propriétés et vous devez donc ramasser le paillis en fonction des caractéristiques du sol.

Arrosez toutes les roses avec de l'eau tiède et décantée. Un bon moment sera soit très tôt le matin, soit le soir après le retour de la chaleur. Par temps nuageux, l'arrosage est déconseillé, car l'humidité sur les feuilles ne se dessèche pas rapidement.

Desserrage et désherbage

Les deux sont effectués afin d'assurer la respirabilité au sol. Il semble seulement que les racines n'ont pas besoin d'air. En fait, sans sa circulation, les racines pourrissent simplement et la plante va faire mal.

À partir de la deuxième année, une alimentation régulière est requise. Vous pouvez acheter des engrais complexes dans le magasin ou utiliser des produits biologiques. Les deux sont également utiles, et le choix dépend uniquement de vos préférences. En été et en automne font différents complexes. Certains sont conçus pour stimuler la croissance, tandis que d'autres sont utilisés pour récupérer et se préparer pour l'hiver.

Coupe et rajeunissement

À l'automne, les roses doivent être coupées en réduisant un peu les pousses. La même chose est faite au printemps, coupant les rameaux qui n'ont pas survécu à l'hiver.

Une fois tous les cinq ans, vous devez rajeunir le buisson en coupant complètement toutes les branches jusqu'à 25 centimètres.

La taille de printemps des rosiers couvre-sol a essentiellement une signification décorative et vous permet de former un arbuste de la forme souhaitée.

Abri pour l'hiver

La préparation des roses pour l’hiver est d’abord à l’abri. Comment couvrir une couverture végétale pour l'hiver dépend de la région de croissance. En général, on ne peut pas dire que l’abri de roses pour l’hiver soit nécessaire. Ils sont assez bas et l'hiver bien sous la neige. Il est nécessaire de protéger les roses lorsque l’hiver est très glacial et sans neige. Dois-je héberger une rose dans votre jardin, c'est à vous de décider.

Boutures

La coupe est une méthode éprouvée de reproduction des roses. Dans ce cas, la plante ne se nourrit pas des racines du buisson parent, mais doit former ses racines le plus rapidement possible. Comment faire pousser une rose à partir d'une bouture peut être trouvé dans un article séparé.

Les meilleures variétés de roses couvre-sol

Roses Groundcover se mélangent à merveille avec les autres. Les roses Floribunda, par exemple, seront un excellent compagnon pour elles. Comme les autres roses miniatures, les couvre-sol offrent un vaste assortiment. Vous pouvez choisir la variété qui répond le mieux à vos exigences et nous vous proposons une petite sélection des meilleures variétés:

  1. Écarlate La qualité fine diffère non seulement des données externes précises, mais également d'une bonne résistance aux maladies et d'un hiver facile.
  2. Fae. Buisson compact avec des inflorescences de glands de 30-40 roses. Couleur lilas agréable. Il pousse rapidement et est parfait pour les parterres de fleurs et les parterres de fleurs.
  3. Bonjour Triez les élégantes fleurs carmin. Bons hivers et résistant au gel. Arbustes bas et trop petits.

Cultiver des rosiers couvre-sol n'est pas une affaire délicate. La variété des variétés est assez large. Vous pouvez rencontrer une variété de couleurs - blanc, rose et rouge. Les fleurs peuvent être à la fois denses et très ouvertes, avec un petit nombre de pétales. Mais quelle que soit la variété que vous choisissez, elle sera facile à entretenir et vous ravira par une longue floraison.

Comment faire pousser des rosiers couvre-sol: planter, nourrir, élaguer et reproduire

Si une rose ordinaire est la reine des fleurs, tout le monde le saitcouvre-sol rosePour peu de gens, essayez de savoir de quel type de plante il s’agit et comment le cultiver.Roses couvre-solelles représentent tout un groupe de plantes dont les tiges sinueuses atteignent 2 m de long et de petites feuilles brillantes qui recouvrent le sol comme un tapis. La description aidera à comprendre à quoi ressemble une rose couvre-sol: c’est une plante qui pousse vigoureusement en largeur, avec des pousses rampantes et retombantes assez longues, recouvertes d’inflorescences en forme de grappes formées par de multiples petites fleurs pendant la période de floraison. Les fleurs d'un diamètre de 10 à 50 mm ont une couleur blanche, rose, rouge et sont d'aspect très divers - denses et semi-doubles, ainsi que simples. Le feuillage de ces roses ne tombe pas longtemps, rarement dans certains cas, même jusqu'au printemps.

C'est une erreur de penser que les plantes couvre-sol ne sont que des roses rampantes, car elles ne sont pas représentées que par des variétés à faible croissance.. Une caractéristique importante de ces roses est que leur hauteur sera toujours inférieure à la largeur. Des sous-groupes conditionnels de ces plantes sont distingués: rampant dans un plan horizontal, larmoiement bas, branches fortement ramifiées, à croissance large, en chute et denses, à croissance droite. En grandissant, des nuages ​​en fleurs d'arbustes luxuriants de n'importe quel sous-groupe décoreront la parcelle, couvrant des zones assez vastes.

Choisir un endroit pour planter un couvre-sol rose

Le moment important pour obtenir un arbuste sain et luxuriant d'un couvre-sol est le bon choix d'un lieu de plantation et le niveau approprié d'agrotechnologie. À l'avenir, il sera simple de préserver la fierté florissante du jardin.

Il est souhaitable que la zone sur laquelle la rose poussera a une légère pente à l'ouest ou au sud-est pour un éclairage optimal le matin et une légère ombrage la nuit. Les rayons brûlants du soleil peuvent avoir un effet néfaste sur les fleurs, qui vont s'estomper. Il est déconseillé de planter de jeunes rosiers à proximité de plantes puissantes afin d'éviter le manque d'humidité et de nutriments, ainsi que près de hauts murs et à l'ombre forte, ce qui engendre une croissance lente du système racinaire et des pousses et un manque de floraison.

Le lieu de plantation des rosiers ne doit pas être trop humide ni avoir une nappe phréatique proche, car dans un sol humide, les rosiers ne circuleront pas suffisamment en oxygène. En hiver, en cas de fortes gelées, les racines peuvent refroidir et causer la mort de la plante entière. Lorsque l'humidité du sol augmente, le drainage du sol doit être effectué à l'aide de tubes éliminant l'humidité.

Le meilleur sol pour les rosiers sera le terreau, qui transmettra l’oxygène et l’eau au système racinaire. Pour améliorer les sols, les sols pierreux et argileux sont dilués avec un mélange de sable, de tourbe, de compost et de déjections d'oiseaux, et de sols sablonneux - avec un mélange de compost, de tourbe, de tourbe et d'argile. Les conditions de croissance favorables seront dans les sols faiblement acides avec un pH de 5,5 à 6,5. L'acidité accrue peut être neutralisée avec du calcaire ou de la cendre, et des réactions alcalines - avec des superphosphates.

Travaux préparatoires avant l'atterrissage

La place de la roseraie doit d'abord être déterrée et soigneusement enlevée des plantes adventices et de leurs rhizomes, à la demande du jardinier, le sol peut être traité avec du Roundup et bien ameubli. En outre, toute la zone de la future roseraie, où les rosiers pousseront, est soumise à une préparation et à une transformation car, avec le temps, les roses occuperont de manière dense la zone qui leur est affectée. Pour planter un buisson à l'avance, creusez un trou d'environ un demi-mètre de profondeur et du même diamètre. Pour la croissance libre des arbustes, la distance entre eux devrait être de 30 à 100 cm, en fonction de la taille variétale des rosiers couvre-sol.

Comment planter un couvre-sol dans le jardin

Planter des rosiers couvre-sol peut même être un jardinier débutant. Pour commencer, il est nécessaire de préparer un mélange de sol nutritif - mélanger la terre de jardin, le gazon, le sable, l’argile, la tourbe, l’humus et un seau de chacun des ingrédients, ajouter 100 g de superphosphate et de cendre. Dans un trou creusé au bout de 15 à 20 jours, une couche de fumier d'oiseau d'environ 10 cm d'épaisseur est coulée, puis un petit tertre est formé à partir du sol nutritif situé au centre du trou de plantation sur lequel le semis est placé.

Les racines de la plante doivent être uniformément redressées pour une meilleure croissance et un meilleur enracinement, après quoi vous pouvez verser le mélange de sol, en secouant périodiquement la plantule pour mieux remplir l'espace inter-racine de terre. Une fois que la fosse de plantation est remplie de terre, il convient de la compacter, de l’arroser avec un seau d’eau chaude et de placer un semis dans un talus de terre de 15 à 20 cm. Il est recommandé d'ombrager un jeune arbre pendant 10-15 jours après la plantation.

Comment arroser les roses couvre-sol

Après la plantation, les jeunes plants de rosiers et plus tard les jeunes arbustes nécessitent un arrosage modéré fréquent au fur et à mesure que le sol s'assèche. Les buissons adultes sont arrosés une fois tous les 6 à 9 jours. Pendant les périodes sèches, la fréquence de l'irrigation augmente. L'arrosage est mieux fait avec de l'eau tiède le matin. Une rose de la deuxième année de la vie nécessite un seau d’eau pour un développement et une floraison favorables. Cette plante n’accepte pas les sols trop humides, car elle peut être nocive pour les racines. En automne, les rosiers n'ont pas besoin d'être arrosés.

Caractéristiques fertilisantes rosiers couvre-sol, comment fertiliser une plante

Le soin des rosiers couvre-sol implique leur fertilisation et leur fertilisation régulières. Au printemps, un engrais organique ou azoté est appliqué; lors de la formation de boutons sur un arbuste, il est alimenté en humate de sodium ou en sulfate de potassium, une fois la floraison terminée - engrais à base de potasse ou de phosphore, conformément aux instructions ci-jointes. Pour une alimentation optimale avant l’hiver, l’engrais organique doit être appliqué à la fin de l’été - au début de l’automne, au bout de 15 jours - potasse et phosphate, et au bout de 10 autres jours - au sulfate de potassium. Cet engrais systémique préparera la plante pour l'hiver et la nourrira de forces pour une croissance active au printemps.

Comment choisir une bonne rose de couverture végétale

Un semis sain et viable doit avoir au moins trois pousses bien développées et un système racinaire étendu. L'écorce sur les pousses doit être fraîche, sans taches noires ni patine blanche, sans égratignures ni autres dommages. Faites également attention au site de vaccination: le greffon et le stock doivent avoir le même diamètre (environ 6 à 8 mm).

Comment préparer la fosse d'atterrissage

Mieux encore, les rosiers couvre-sol poussent dans un sol limoneux. Mais sur des sols argileux lourds et sableux et sablonneux, les plantes poussent lentement et tombent souvent malades.

Les couvre-sol, comme toute autre rose, préfèrent un sol légèrement acide (pH de 5,5 à 6,5).

Il est préférable de préparer une fosse d’atterrissage d’une profondeur de 50 à 70 et d’un diamètre de 50 cm depuis l’automne. Mais si vous n'y avez pas pensé à l'avance, creusez-le au moins quelques semaines avant la plantation.

Si vous plantez plusieurs plants à la fois, vous pouvez creuser une tranchée. La terre excavée est la couche fertile supérieure et la couche inférieure est pliée séparément.

Planter des plants de roses dans le sol

La technique de planter une rose couvre-sol est simple. L'essentiel est de suivre la séquence d'actions.

Étape 1

Redressez les racines du plant, enlevez tous les bourgeons situés sous le site de greffe, coupez un peu les racines et plongez-les dans une purée d'argile.

Étape 2

Versez une couche de sable de 10 cm (si le sol est argileux lourd) ou d'argile (si le sol est sablonneux) au fond de la fosse d'atterrissage.

Ensuite - 1-2 seaux de compost.

Étape 3

Mélangez la terre arable avec 1–2 seaux de compost et placez un monticule dans le trou.

Étape 4

Redressez les racines du plant et abaissez-le dans le trou. Versez le reste du sol de manière à ce que le site de vaccination se situe juste sous le niveau du sol. N'oubliez pas de tasser doucement le sol avec les mains pour qu'il n'y ait pas de vide entre les racines.

Étape 5

Planté rose verser abondamment. Si, après cela, le site de vaccination apparaît à la surface, remplissez le sol. À la fin de toutes les procédures, le couvre-sol rose peut être paillé avec de la tourbe, de l'humus ou du compost. Cela protégera la plante contre les mauvaises herbes, le dessèchement et le refroidissement excessif.

Soins pour un couvre-sol a augmenté après la plantation

Les 10 premiers jours d'un jeune arbre sont de préférence pritenyat - il est donc plus facile de s'adapter aux nouvelles conditions. En guise d'abri, vous pouvez utiliser une boîte en bois, des branches d'épicéa ou un matériau non tissé.

De plus, n'oubliez pas que les jeunes roses ont besoin d'un arrosage fréquent. Arrosez les plants au moins une fois par semaine, de préférence le matin, en utilisant 1 ou 2 seaux d'eau sous chaque buisson.

Suivez nos conseils, puis une rose de masse plantée au printemps prendra racine et vous ravira avec des fleurs luxueuses.

Le matériel pour la classe de maître est fourni par ALC "Agrarian-Industrial House".

Vous pouvez trouver plus d'informations sur la société et sa gamme:

Ground Cover Roses: Plantation et entretien en extérieur

Dans les régions du sud où les hivers sont chauds, la plantation de rosiers couvre-sol peut être en automne. Dans la zone moyenne et au nord du meilleur plan pour planter au printemps.

L'intrigue est choisie lumière, mais pas le soleil. Les meilleures options sont le côté sud-ouest ou sud-est du site, où une partie des roses de jour sera légèrement ombragée.

Planter des plants produits avec la technologie suivante:

  1. Préparer un trou d'atterrissage. Ses dimensions doivent correspondre aux dimensions du système racinaire du plant avec une marge d’environ 10 cm.
  2. Le semis est installé dans le trou. Le collet de racine est situé au-dessus de la surface du sol.
  3. Le trou d'atterrissage est recouvert d'un sol fertile. Cela se fait en couches. Chaque couche est bien arrosée pour éviter la formation de vides.
  4. Cercle de Pristvolny paillé. Vous pouvez utiliser de la tourbe, de l'humus, des copeaux décoratifs ou de l'écorce.

Astuce # 2. Il est préférable d’acheter les plants de roses immédiatement avant de les planter dans le sol. Plus le jeune arbre est stocké longtemps, plus il survivra.

Il est préférable de prendre un peu de hauteur sur les roses, sans stagnation de la neige dégelée au printemps

Règles de soin des rosiers couvre-sol

Les soins pour ces roses sont minimes. Il comprend un arrosage en temps opportun, un top dressing et une petite taille sanitaire. Cependant, ces roses sans prétention ont leurs secrets. Lorsque vous les cultivez, il est important d'éviter les erreurs suivantes:

Les roses moulues sont capables de former elles-mêmes un buisson

Engrais pour une floraison abondante des rosiers couvre-sol

Une floraison continue et luxuriante ne peut se produire sans engrais. Mais l'habitude tentaculaire des rosiers couvre-sol rend l'alimentation difficile. Faciliter la tâche peut fertiliser l'action prolongée.

Si des pansements minéraux traditionnels sont utilisés, ils doivent être arrêtés dès le début de l'automne, avant l'arrivée du froid.

Améliorer le sol sous les roses avec des plantes organiques

Il est possible de saturer le sol en nutriments à l'aide de matière organique. Habituellement utilisé pour ce fumier, les fientes d'oiseaux, les infusions aux herbes et le sapropèle.

Il est utilisé uniquement dans du fumier de vache ou de cheval bien décomposé. 1 partie de fumier est diluée dans 10 parties d'eau, infusée chaque semaine et arrosée à la racine.

Crottes d'oiseaux

Prenez habituellement les excréments de poulet et dilués avec de l’eau dans un rapport de 1:10. Après une infusion de sept jours, un arrosage sous un buisson est effectué.

Infusion aux herbes

La masse verte finement hachée (herbe tondue, engrais vert, mauvaises herbes avant la plantation) est compactée dans un tonneau et remplie d'eau. Après 10 jours de fermentation, la perfusion est diluée à 1/10 et arrosée.

Une double application est efficace - au début du printemps et après la floraison des premiers boutons. L'engrais se déplie autour des arbustes, légèrement incrusté dans le sol et l'arrosage est effectué.

La matière organique non seulement donne aux roses la nourriture nécessaire, mais améliore également la structure du sol.

Questions des producteurs de fleurs sur la culture des roses couvre-sol

Question numéro 1. Quelles maladies ont les rosiers couvre-sol?

La plupart des variétés modernes sont résistantes à toutes les maladies. Très rarement, les rosiers couvre-sol sont affectés par l'oïdium et la tache noire. Pour le filet de sécurité, vous pouvez vaporiser une solution de Fitosporin plusieurs fois par saison.

Question numéro 2. Comment collecter les feuilles tombées sous des rosiers couvre-sol?

Ceci n'est requis que dans les cas où le buisson était malade. Mettez ensuite des gants épais, relevez les pousses et ramassez le feuillage. Des plantes saines peuvent laisser des pétales tombés comme engrais naturel.

Question numéro 3. Quels parasites affectent les rosiers couvre-sol?

Question numéro 4. Comment utiliser des roses couvre-sol dans l'aménagement paysager?

En Europe, ce groupe de roses est activement utilisé pour l'aménagement paysager des pentes. Sur le site, avec leur aide, vous pouvez créer des bordures, plantées sur le gazon comme un ténia, décorer les hauteurs de pierre et les escaliers, en créant des compositions à plusieurs niveaux. Certaines variétés de roses conviennent à la culture en pots.

Évaluez la qualité de l'article. Nous voulons être meilleurs pour vous:

Les jardiniers ont cultivé des variétés de roses basses et ramifiées dès le 19ème siècle. Mais seulement à la fin du 20ème siècle rosiers couvre-sol sans prétention, résistants au gel, à floraison longue et très décoratifs occupe une place de choix dans l'arsenal des maîtres de l'aménagement paysager et des jardiniers amateurs.

Halloween (bonjour)

Arbuste tentaculaire bas (environ 50 cm). Ils se distinguent par de grandes fleurs doubles et denses qui changent de couleur du rouge foncé au cerisier riche pendant la floraison.. Les fleurs sont sans odeur, mais avec la plus riche éponge parmi les roses couvertes. La variété est résistante au gel, immunitaire, à floraison abondante.

Swany

Les buissons sont hauts, 75-80 cm. Krone s'étendant, en diamètre jusqu'à 2 m. La rose Svani se distingue par son petit feuillage persistant et ses grandes inflorescences en ombelle.. Chacune contient jusqu'à 20 fleurs doubles parfumées, blanches à centre rose. Arbuste très rustique et très ornemental.

Ballerine (ballerine)

Haut, jusqu'à 2 m, arbuste à cime dense et arrondie. Résistant à l'hiver, à la sécheresse et aux maladies. Il fleurit continuellement jusqu'au gel. Les fleurs simples sont recueillies dans le pinceau. Pétales blancs au centre, rosés sur les bords. Pendant la floraison, les fleurs grossissent et deviennent légèrement plus claires. Ils ont un arôme musqué délicat.

Ambre San (Ambre Soleil)

Ambre San (Ambre Soleil)

Épandage de buissons ramifiés de 50 à 60 cm de hauteur et de largeur. Branches tombantes. Petites fleurs semi-doubles parfumées de toutes les nuances de jaune - du cuivre au début de la floraison à la crème à la fin. Valeur pour la floraison longuedécoratif gai, résistance au gel et aux maladies des roses.

Particularités de la croissance des roses couvre-sol

Ces plantes sont séparées en un groupe séparé il y a environ 50 ans. Il combine des arbustes à fleurs avec de larges pousses arquées rampantes ou légèrement retombantes. Hauteur de 40 cm à 2 m, largeur de la cime de 50 cm à 3 m.

Les plantes sont bien feuillues, les feuilles sont petites, brillantes et forment une cime verte dense. Petites fleurs doubles, semi-doubles ou simples, rassemblées en inflorescences, gracieuses et élégantes.

Pour la possibilité de former des couvertures à floraison dense appelées rosiers à tapis. Utilisé pour créer des éléments de conception de paysage et de décoration de jardin, et donc aussi appelé paysage.

Avantages communs aux rosiers couvre-sol:

  • simplicité, facilité de soin,
  • résistance au gel
  • immunité aux maladies et aux ravageurs
  • floraison abondante à long terme
  • reproduction facile par superposition
  • croissance rapide et acquisition d'un look décoratif,
  • à partir de 2 ans, suppression des mauvaises herbes.

Ils sont plantés le long des pistes, au niveau inférieur des parterres de fleurs, à Rabatkah. Avec leur aide, ils créent des accents de couleur sur les pelouses, agrémentent des pentes douces, ornent des murs de soutènement et des terrasses. Les variétés compactes ont fière allure dans les pots et les paniers en osier.

Dates de débarquement et sélection du site

Les rosiers à tapis sont plantés au printemps ou au début de l'automne, bien avant l'apparition du gel. Les atterrissages printaniers sont préférables dans les régions de la ceinture centrale et au norddonner le temps aux plantes de s’enraciner et de devenir fortes.

Le sol est choisi fertile, limoneux, meuble, bien hydraté et drainé.

Les roses ne tolèrent pas l'humidité stagnante dans le sol et les eaux souterraines de haut niveau. Une bonne solution consiste à placer sur des lits surélevés ou des pentes douces.

Il est nécessaire de bien éclairer la roseraie.. Il n'interfère pas avec une ombre légère dans les chaudes après-midi.

Placement réussi de roses - sur les pentes en pente ouest ou sud-est.

Comment planter

La variété est sélectionnée en fonction de sa taille «adulte».utilisation prévue, placement sur le site.

Le printemps est la saison la plus favorable pour la plantation

Pour un parterre de fleurs rose, creusez toute la surface de l'atterrissage sur 2 pelles à baïonnette en profondeur.

Avant la plantation, les résidus de plantes, les mauvaises herbes et leurs rhizomes doivent être soigneusement sélectionnés dans le sol. Par la suite, il est difficile d'éliminer les mauvaises herbes sous les buissons épineux.

Préparez des fosses de 50 cm de diamètre et d'une profondeur moyenne de 60 à 70 cm, mais 10 à 20 cm de plus que la longueur des racines du plant. Pour planter une bordure ou une haie, creusez une tranchée. Le fond est desserré de 25 à 35 cm.

Raccourcissez les pousses en laissant 2 à 4 boutons sur chacun. Couper les racines séchées et endommagées. Placez la plantule dans la fosse, recouverte de terre. Chaque couche de terre est arrosée.

Au-dessus du sol, le sol est compacté et à nouveau abondamment arrosé.

Les jeunes buissons sont arrosés 2 fois par semaine, les adultes - 1 fois tous les 7 à 10 jours. Un débordement et un séchage excessif ne sont pas souhaitables.

Nourrir trois fois par saison:

  • après l'apparition des feuilles,
  • après la première vague de floraison et l'élimination des anciennes inflorescences,
  • début de l'automne.

Les deux premières fois produisent des engrais minéraux complexes, la troisième - uniquement du phosphate et de la potasse.

Au printemps, dans les buissons de roses, retirez les vieilles feuilles de néotavshih et effectuez une taille sanitaire.

Pousses élagués au début du printemps:

Les jeunes plants paillent avec de l'écorce, des copeaux, du compost en feuille ou recouvrent le sol d'un film noir. Ces mesures empêcheront le développement des mauvaises herbes.

Les roses de paysage adultes couvrent étroitement la surface du sol et inhibent les mauvaises herbes.

Utilisation en aménagement paysager

Les rosiers couvre-sol remplissent deux fonctions: ils décorent le site et cachent ses défauts. En outre, ils renforcent parfaitement le terrain sur les pentes. Les paysagistes les adorent, car les représentants de ce groupe varié de fleurs peuvent devenir un brillant accent de design sobre aristocratique ou apporter une touche romantique à leur arbuste luxuriant à croissance ample et à leur longue floraison.

Ce groupe de roses associe des plantes à des pousses de dyne de 20 à 180 cm, qui peuvent pousser directement ou se plier gracieusement au sol. Leurs fleurs sont simples et doubles en taille 2–5 cm, de différentes couleurs, presque sans odeur ou avec un parfum enivrant. Sur la brousse en même temps peut former de 80 à 150 boutons. La plupart des variétés fleurissent de mai à septembre.

Ceci explique la diversité d'utilisation. Les rosiers couvre-sol à faible croissance peuvent constituer une magnifique frontière. On les trouve souvent sur des toboggans alpins. Les chutes de pousses avec une cascade de nombreuses fleurs ajoutent du luxe aux accessoires, aux échelles ou aux murs de pierre des jardins à plusieurs niveaux. La compacité des arbustes, dont la largeur croît de manière exquise, vous permet de les utiliser dans des plantations uniques dans des vases en terrasse ou des galeries. Ils deviennent un acteur indispensable des chapelets à plusieurs niveaux, en se combinant parfaitement avec des gommages et des plantes standard.Une rose de couvre-sol d'une certaine variété peut rendre chaque coin du jardin unique.

Les concepteurs associent souvent des rosiers couvre-sol à des iris, des jacinthes des bois, des delphiniums, des dahlias, des clématites, des herbes vivaces et des céréales.

La plantation et les soins dont ces roses ont besoin s’appliquent même aux débutants, ce qui est une autre grande vertu.

Roses de taille

Les rosiers couvre-sol de la première année de vie devraient être légèrement raccourcis, car ils stimulent le tallage. Dans les années suivantes, les tiges sèches et cassées doivent être coupées, éclaircissant les buissons légèrement épais pour permettre la circulation de l'air et conserver la forme de la plante. Après 5 ans, vous pouvez rajeunir le buisson en coupant toutes les tiges à 25 cm du sol. La coupe est effectuée à un angle d'environ 45 degrés, à 5-10 mm du rein, il est recommandé de traiter les sections d'un diamètre supérieur à 10 mm avec un poix de jardin et de traiter l'ensemble du buisson avec de la bouillie bordelaise.

Comment couvrir les roses couvre-sol pour l'hiver

Les rosiers couvre-sol ne nécessitent pratiquement pas de soins à l'automne, sauf pour l'élagage sanitaire des tiges. Comme ce type de fleur est assez résistant au froid, il a une couche de neige assez épaisse pour hiverner. Mais il est préférable d’être en sécurité, surtout si les températures sont froides en hiver sans neige, et de recouvrir l’arbuste d’un couvert végétal avec des branches de sapin ou de pin à l’automne, ce qui protégera également les pousses des rongeurs. Les tiges de nombreuses variétés de roses doivent être posées à la surface du sol, en les pliant légèrement. L'abri devrait être placé sur les arbustes à l'automne, après la chute de la température moyenne de l'air par jour, et devrait être supprimé au début du printemps, afin d'empêcher les rosiers de pourrir et de pourrir sous l'abri.

Avantages et inconvénients de la croissance des roses couvre-sol dans leur chalet d'été

En tant que points forts des roses recouvrant le sol, ses propriétés décoratives sont distinguées, à savoir: un magnifique arbuste compact ou rampant, des fleurs parfumées, une longue période de floraison, presque sans interruption, la possibilité d’utiliser diverses options d’aménagement paysager. Ces types de roses sont robustes et résistantes aux maladies, ce qui est très facile à entretenir. Après avoir acheté une fois un jeune arbre de roses couvrant le sol, qui sera agréable à l'oeil pendant plusieurs années et qui fera l'orgueil de son propriétaire, on peut économiser de manière significative le coût de la croissance des fleurs annuelles.

Les inconvénients des rosiers couvre-sol comprennent la petite taille des fleurs, ainsi que les propriétés des fleurs tendres de se décolorer sous les rayons directs du soleil, de perdre de la couleur, les bords des pétales s’assombrissent, détériorant l’aspect de la plante. Les fleurs fanées doivent être retirées de la brousse. Le point négatif - les pousses de ces roses poussent jusqu’à la fin de l’automne et elles sont très vulnérables aux basses températures, qui ne peuvent pas toujours résister, et à l’abri des pousses peuvent pourrir et être affectées par des maladies fongiques. Afin d'éviter ces conséquences négatives, après le premier gel de l'automne, il faudrait couper les tiges de roses non déchirées.

Les rosiers couvre-sol, en particulier les variétés qui fleurissent tout l'été, constituent une véritable décoration du site. Ils sont utilisés dans la conception d'un jardin de rocaille, d'une roseraie ou d'un massif de fleurs. Avant de choisir une variété de rose rampante, prenez en compte sa hauteur, sa largeur et son taux de croissance pour une planification optimale de son jardin de fleurs.

Comment planter des rosiers couvre-sol

Les plants de rosiers couvre-sol peuvent être achetés sur le marché ou dans le centre de jardinage. Un lieu de plantation est préparé à l'avance: déterré, les mauvaises herbes sont enlevées. La plantation d'un couvre-sol est réalisée en tenant compte de la croissance d'un arbuste; par conséquent, il ne faut pas placer plus de cinq arbustes sur un mètre carré. La fosse à planter est aménagée à une profondeur de 60 cm, du fumier de cheval et de la matière organique y sont introduits. Après la plantation de roses, il est nécessaire de pailler la terre sous un buisson avec de la sciure de bois ou de l'écorce, afin que les mauvaises herbes ne se développent pas.

Couvre-sol de roses dans le jardin

Comment couper les roses couvre-sol

La culture de rosiers couvre-sol nécessite une taille. Les premières années sont des pousses de plantes élaguées au printemps pour stimuler la croissance et le tallage. Les années suivantes, au printemps, on procède à la taille sanitaire des roses: on élimine les pousses faibles, congelées et endommagées, ainsi que les feuilles non tombées. La branche est coupée au-dessus du bourgeon d'un demi-centimètre à un angle de quarante-cinq degrés.

Les coupes sont traitées par la pelouse. Combien de fois couper des roses? Le rajeunissement de la brousse est effectué tous les cinq ans, toutes les branches sont coupées, il ne reste que 20 cm au-dessus du sol.